La Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO vous invite à sortir et randonner

Publié le 5 octobre 2012

La Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO et le ministre Trevor Holder étaient heureux de faire la promotion des sentiers de randonnée pédestre et des activités touristiques de la réserve en escaladant le sentier Fuller Falls près de St. Martins le vendredi 5 octobre à 14 h.

« L’automne est la période parfaite pour admirer les paysages et profiter des sentiers de randonnée de la Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO », a déclaré le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Vie saine Trevor Holder. « Nous encourageons les Néo-Brunswickois et les visiteurs dans la province à explorer les magnifiques sites comme celui de Fuller Falls. Lorsque la température est fraîche et la vue si belle, il n’y a pas de meilleur temps pour en profiter. Sortez et faites de l’exercice sur de magnifiques sentiers. »

« La Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO continue à promouvoir le développement durable, en particulier l’industrie touristique et les magnifiques sentiers de randonnée de la région », a indiqué le professeur Yves Gagnon, président de la Réserve de biosphère de Fundy. « Depuis sa désignation en 2007, la Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO a favorisé le développement durable des exploitants d’entreprises touristiques par l’entremise de son Programme d’adhésion à la charte. Les employés de la réserve ont également collaboré à la promotion des sentiers de randonnée auprès du public, comme celui de Fuller Falls. »

Les chutes en étages Fuller, situées près du ruisseau qui porte le même nom, sont voilées et atteignent 15 mètres de hauteur. Elles sont situées à mi-chemin entre la barrière d’entrée à l’ouest et le centre d’interprétation près de la rivière Big Salmon le long de la promenade du sentier Fundy à l’est du village de St. Martins. La Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO a classé les chutes Fuller dans sa liste de lieux fantastiques de la région qui relèvent de son projet de Sentiers désignés comme lieux fantastiques.

051012 FBR THolder Trail Event Photo 1De gauche à droite: Brian Clark (l’administrateur de la promenade du sentier), Megan de Graaf (directrice générale de la Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO), et Trevor Holder (le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Vie saine). Au fond on voit le panneau des Lieux fantastiques pour Fuller Falls.

« De nombreux lieux fantastiques de ce projet sont déjà connus du grand public, comme le Parc de la sauvagine de Sackville et Cap Enragé », a expliqué Megan de Graaf, directrice générale de la Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO. « D’autres sites sont tout aussi spectaculaires, mais moins connus, et nous voulions tous les présenter à la population et aux communautés de la Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO. »

Conçus comme un outil de participation et d’éducation, les Sentiers désignés comme lieux fantastiques ont été développés à partir de sites ou de ressources web comme Google Earth. « Nous utilisons la technologie des téléphones intelligents sur les panneaux de chacun de ces lieux fantastiques pour rendre l’expérience vraiment interactive pour des gens qui justement sont actifs et explorent la Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO », a indiqué Mme de Graaf. « Nous espérons que les gens et les communautés participeront et exploreront notre si belle région. »

L’administrateur de la promenade du sentier Fundy, Brian Clark, souligne que les Lieux fantastiques, comme les chutes Fuller, sont des sites parfaits qui permettront aux gens d’apprécier la beauté naturelle de la région. « Les chutes Fuller sont un véritable trésor, et comme d’autres aires de repos pour admirer la beauté de la promenade du sentier Fundy, elles sont faciles d’accès. Le congé de l’Action de grâce est le moment idéal pour la population d’explorer la promenade du sentier Fundy et les différents sentiers de la réserve. »

Le projet des lieux fantastiques a été financé par Sentier Transcanadien, Loblaw, Environnement Canada, Entreprises Nouveau-Brunswick et le ministère néo-brunswickois de la Culture, du Tourisme et de la Vie saine.