Qu'est-ce qu'une réserve de biosphère?

Johnsons Mills

Une réserve de biosphère est un endroit composé d’écosystèmes terrestres et côtiers qui a pour but de favoriser la conservation de la biodiversité et le développement durable. Les réserves de biosphère sont reconnues internationalement et demeurent sous la juridiction des régions où elles sont établies.

Les réserves de biosphère sont des « laboratoires vivants » où nous pouvons observer les interactions entre le développement humain et la biodiversité. Ensemble, toutes les réserves de biosphère forment le Réseau mondial des réserves de biosphère. Ce réseau favorise l’échange d’informations, de bonnes pratiques et de ressources humaines

Réseau mondial des réserves de biosphère de l’UNESCO

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a été créée le 16 novembre 1945. Son principal objectif est de « contribuer à la paix et à la sécurité en favorisant la collaboration entre les nations grâce à l'éducation, la science et la culture ».

Le concept de « réserve de biosphère » a été lancé lors d’une première conférence à ce sujet organisée par l’UNESCO en 1968. Il s’agissait de la première conférence intergouvernementale examinant la conservation et l’utilisation des ressources naturelles, d’où est venue la notion de développement durable telle que nous la connaissons aujourd’hui. Le Programme de l’UNESCO sur l’Homme et la biosphère (MAB) – qui fut lancé en 1970 - est également un des produits de cette conférence.

Le MAB fut donc responsable de coordonner un réseau mondial de sites représentatifs d’écosystèmes principaux de la planète dans lesquels les ressources génétiques seraient protégées et où la recherche sur les écosystèmes, ainsi que du travail de collecte de données et de la formation auraient lieu. Ces sites furent nommés des « réserves de biosphère » en référence au programme de l’Homme et la biosphère.

Le Programme de l'UNESCO sur l’Homme et la biosphère reconnaît des régions qui :

  • sont typiques des écosystèmes terrestres et côtiers principaux dans le monde ;
  • démontrent des approches innovatrices lorsqu’il s’agit de vivre et de travailler en harmonie avec la nature ; et 
  • démontrent qu’elles sont capables d’atteindre un équilibre viable entre la conservation des écosystèmes naturels et la biodiversité, tout en favorisant un développement économique qui tient compte des principes du développement durable.

Dans le monde, il y a plus de 600 réserves de biosphère dans plus de 100 pays.

Au Canada, on retrouve 16 réserves de biosphère dans 8 provinces.

La Réserve de biosphère de Fundy est membre du Réseau mondial des réserves de biosphère depuis 2007. En 2015, elle s’est également jointe au Réseau mondial des réserves de biosphère insulaires et côtières, un réseau regroupant des représentants de vingt réserves de biosphère insulaires et côtières qui étudie, met en œuvre et partage des stratégies permettant aux îles et régions côtières à préserver leur biodiversité et patrimoine, favoriser le développement durable et s’adapter aux effets des changements climatiques.

biosphere reserves1

Apprenez-en plus sur le Réseau mondial des réserves de biosphère.

Consultez la liste de toutes les réserves de biosphères designées par l’UNESCO.